Solution simple pour heure du bain difficile

:: Tranche de vie d’une maman ::
 .
Rachel a 4 ans. Voilà maintenant près d’un an qu’elle se lave pratiquement seule et c’est une grande fierté pour elle. Jusqu’à il y a quelques semaines, où Mademoiselle a décidé qu’elle ne savait plus se laver.
.
Les premiers jours, nous l’avons pris en riant. Nous l’aidions un peu et puis voilà! Nous pensions que c’était une petite phase temporaire. Puis les jours ont passés, sans amélioration de son côté. Les rires ont passés du questionnement à la frustration. Elle sait très bien comment se laver. Pourquoi ne veut-elle plus se laver? Un caprice? Lorsqu’elle daignait vouloir collaborer, c’était soit interminable, soit fait avec les coins ronds (lire: très très très rond!). Nous l’avons sermoné. Sans succès. Nous avons mis des conséquences relatives à son manque de collaboration, il n’y avait plus de télévision après le bain. Eh bien, elle aimait mieux se priver de ses émissions favorites que de se laver! Nous avons eu beau lever le ton, lui parler calmement, la laisser dans le bain jusqu’à ce qu’elle décide de se laver… Rien.   Chaque jour.   Le même problème.   Encore.   Et encore.
.
J’ai fouillé sur internet pour trouver une solution, aucune ne semblait convenir à ma situation.
.
Les jours passaient et l’heure du bain devenait de plus en plus une épreuve de patience pour papa (mille fois moins patient que moi) et maman.
Puis l’idée m’est venue en voyant cette image. Consignes_-_Se_laver_2
C’était trop simple comme solution…
 .
J’ai sorti l’artiste en moi et j’ai créé une version 2.0  »Cute-titude » incluse.
IMG_3191
Résultat : En plus de vouloir se laver, elle adore suivre les étapes avec nous. Elle essaie de reconnaître les mots, se réjouit quand on lui dit qu’elle a réussi. Un succès à 100%.
 .
Mon analyse de tout ça. Rachel sait se laver. Mousseline (la petite fille sur le dessin, pour ceux qui ne connaissent pas Caillou!), c’est simplement un prétexte. Avec un peu de recul, je réalise que le bain a toujours été un moment de conversation pour Rachel. Or, depuis qu’elle se lave seule, j’en profite pour terminer la vaisselle ou accomplir plein de petites tâches ici et là. Il y a fort à parier que ce temps de détente avec maman ou papa lui manquait. Ça aurait été beaucoup plus simple si elle l’avait simplement dit mais… Qui a dit que c’était simple d’avoir des enfants?
Les enfants nous ramènent toujours à l’essentiel. Alors que moi je croyais à un problème d’attitude… Rachel, elle, nous voulait simplement qu’on lui accorde du temps et de l’écoute.
 .
Une autre belle leçon de vie signée Rachel, 4 ans.
 .
supermom
Il y aura tant de fois où tu croiras avoir échoué, mais dans les yeux et le coeur de ton enfant, tu es une super maman.

Jessica 🙂

Laisser un commentaire