:: Portefeuille – Bilan général ::

:: JE DÉCLARE OFFICIELLEMENT OUVERT LE MOIS DE LA MISE À JOUR FINANCIÈRE ::

Maintenant que l’été est terminé, qu’on recommence à relaxer à l’intérieur les soirs de semaine, j’ai décidé que c’était le moment de faire une méga mise à jour sur nos finances! Tout juste avant Noël, je sais… QUELLE BONNE IDÉE!!

:: PAS DE PANIQUE :: 
:: ÇA SERA SIMPLE ET FACILE, PROMIS-PROMIS!! ::

COMMMENÇONS PAR FAIRE LE POINTS SUR LES REVENUS ET LES DÉPENSES FIXES

Matériel nécessaire
– Papiers et crayons
– Une calculatrice
– Un accès à tous vos comptes bancaires

Je vous propose de commencer par faire un bilan général. Ça nous servira à voir l’ensemble de nos dépenses pour pouvoir faire les ajustements qui s’imposeront afin d’avoir un budget équilibré! C’est vraiment très simple. On commence par faire la liste de tous nos revenus et ensuite, celle de toutes nos dépenses fixes.

majfinancieresem1
P.s. Les chiffres sont fictifs!! 😉

Les revenus : Ce sont tous les montants d’argent que vous recevez pour vivre (salaires, allocations familiales, aides financières, revenus d’entreprise etc…). J’utilise les montants nets, c’est-à-dire le montant après impôts.

Une dépense fixe : C’est un paiement récurrent que ce soit hebdomadaire, mensuel ou annuel (loyer, cellulaire, permis de conduire, plaques d’immatriculation, frais bancaires, Vidéotron etc…).

Pour vous aider à ne rien oublier, je vous conseille d’aller sur le site de votre banque et d’aller éplucher la liste de toutes vos transactions. N’oubliez pas de vérifier celles de vos cartes de crédit.

Ensuite, on déduit le total des dépenses fixes du total des revenus (A-B). La différence représente l’argent disponible pour le reste de vos dépenses.

venteagenda2017_fotor2

Sur l’exemple, vous pouvez voir que j’ai divisé par 52 mon argent disponible afin connaitre le montant dont je dispose chaque semaine. On voit donc que je dispose de 440,54$/semaine.
Ça peut paraître beaucoup, mais vous devez déduire le montant de l’épicerie, de l’essence et de tous les petits achats du quotidien. Le tout sans parler de l’épargne qui n’a toujours pas été planifiée!

pleurerAnecdote : La première fois que je me suis livrée à cette exercice j’ai failli pleuré.
J’avais tellement de petite dépenses ici et là, qui n’avaient l’air de rien mais qui au bout de l’année représentaient un montant substantielle! Et vous? Avez-vous envie de pleurer ou au contraire, êtes vous plutôt fière de vous?

Jessica 🙂

4 Commentaires

  1. Valérie Larouche dit : Répondre

    Ah oui, les petites dépenses, c’est l’enfer. Les vêtements, les cadeaux, le permis de conduire, les immatriculations, les produits personnels, la pharmacie, … OUF

    1. Jessica Laflamme dit : Répondre

      Effectivement Valérie, c’est un peu décourageant! On dirait que ça ne fini jamais! Il faut se trouver des trucs mais c’est loin d’être toujours évident!

  2. comparé à l’année dernière, je suis fière de moi! Mais il y a toujours un peu de travail à faire… je n’ai pas réduit mes paiements autant que je l’aurais souhaité. Il faut quand même se permettre quelques gâteries 😉

    1. Jessica Laflamme dit : Répondre

      Tu as raison Sandra! C’est vrai qu’il faut prendre le temps de se gâter un peu en restant responsable! 😉

Laisser un commentaire