La dépression


Chère dépression,

Je suis contente que tu sois partie même si tu resteras avec moi pendant un petit moment.  L’état dans lequel tu m’as transporté ne me manquera pas. Les cauchemars, les crises de panique, l’insomnie, la perte d’appétit, l’impatience et la colère qui faisait partie de ma vie et de toi, ne sont maintenant que choses du passé.

Tu étais tellement incontrôlable et imprévisible. Je ne savais plus comment agir. Tout ce qui me faisait du bien était d’être dans mon lit car dans cet endroit, je n’avais pas peur de mes crises de panique et je ne pouvais pas être impatiente et colérique envers personne. Par contre, j’avais peur de moi. Oui, tu me rendais triste et vide de sens. J’avais peur de ce que je pouvais faire.

La pression du quotidien qui revient chaque jour avec sa maudite question « Qu’est-ce qu’on mange pour souper? ». J’étais tannée! Épuisée! Tu m’as offert une « écoeurantite aiguë » de quotidien de femme au foyer. Tout était une charge, un poids et une obligation pesante. C’est encore une obligation (eh oui, il faut s’occuper des enfants et manger 3 fois par jour encore) mais j’y ai trouvé une façon de voir les choses de façon plus agréable.

Prendre du temps pour moi! Voilà une solution simple et efficace. Tu m’as montré à m’occuper de moi et non pas seulement de ma famille. Oublier le lavage et la vaisselle quelques soirs et faire une activité autre qu’écouter la télé. Me trouver des passions pour moi et non pour rendre le quotidien plus facile. Faire l’épicerie n’est pas une activité reposante ou remplie de passion. Même si j’avais préféré ne jamais te rencontrer, je te remercie pour ce que tu m’as fait comprendre. Prendre soin de moi, et de mon couple n’était plus une priorité mais maintenant je sais à quel point c’est important.

Tu resteras toujours près de moi malgré les effets de la guérison. J’aurais toujours une petite pensée pour toi car je ne veux plus jamais que tu sois dans ma vie. Je ferais tout pour que tu n’y mettes plus jamais les pieds.

Stéfannie

1 Commentaire

  1. Fannie P. dit : Répondre

    Je t’aime mon amie! Très beau texte! Fière de toi et des leçons que tu as su tirer de cette épreuve xxx

Laisser un commentaire