Faites-en des enfants!

Tous bons parents s’entendent pour dire qu’avoir un enfant, c’est la plus belle chose au monde. C’est un bonheur de tous les moments. Ça vous reconnecte avec la beauté des petites choses. Le simple sourire de ce petit être parfait efface les 8 derniers nuits de « shnoutte » qu’il vient de vous faire passer! Ce n’est pas merveilleux ça? Cependant, être parent, ce n’est pas seulement que du bonheur sur 2 pattes potelées. C’est beaucoup de don de soi et c’est d’accepter que notre vie va changer du tout au tout, du moins pour un certain temps.

rituel-sommeil
Image : google.ca

Sortir dans les bars
Même si vous vous permettez cette sortie une fois par année, vous la regretterez le matin venu! Petit chéri n’a pas « clubbé » hier LUI! Et … Il est VRAIMENT pétant de forme ce matin! Attache ta tuque! Si tu pensais qu’être « tough », c’était de boire beaucoup et de rester debout… Attends de vivre un lendemain de veille AVEC petit coco!

Magasiner tranquillement
Ça n’ex-is-te plus! Du moins, entre l’âge de 6 mois jusqu’à la maturité! Vos meilleurs alliés sont : Chéri et l’internet.
Chéri : Parce qu’il peut s’occuper de Chérubin pendant que vous allez faire vos emplettes tranquille.
Internet : Pour faire une séance de pré-magasinage au travail ou pendant l’une des siestes de chouchou!

Relaxer
Seulement quand bébé dort. Et encore!

Dormir sur ses 2 oreilles
Personnellement, la nuit qui a précédé le jour où j’ai fait mon 1er test de grossesse positif fut la dernière fois où j’ai dormi à 100% sur mes 2 oreilles. Okay, je suis une de celles qui s’en fait facilement, mais quand même! Être parent vient avec son lot d’inquiétudes et de questionnements. Et je n’ai pas encore parlé des nuits de sommeil interrompu simplement par bébé lui-même! Il y a les chanceux qui ont des nouveaux-nés qui font leurs nuits à la naissance et il y a les autres! JE fais partie des autres! Ma fille de 4 ans et demi me réveille encore régulièrement soit pour un cauchemar, une envie de pipi ou une soif impossible à assouvir elle-même (se faire un verre d’eau à moitié endormie semble impossible!).

sport-large_Fotor

Partir rapidement
Ai-je vraiment besoin d’expliquer ce point-là?
Avec nouveau-né (surtout si c’est le premier), c’est pratiquement impossible. À voir aller certains de mes amis (et dans un souvenir de moi-même), je dirais que c’est une mission. C’est une phobie d’oublier quelque chose d’indispensable! Heureusement, plus on avance en nombre d’enfants, moins on a besoin de choses pour en prendre soin! Sauf que … Premier bébé, lui, a grandi et il veut se préparer « TU SEUL ». Il est « CAPATE » d’attacher son manteau, mais ça peut prendre 8 interminables minutes, mais puisqu’il est tellement fier quand il réussit, vous n’oserez pas le brusquer. Finalement, vous pourrez enfin ouvrir la porte, déterminée à vous rendre à destination et vous entendrez ceci : Maman, j’ai envie de pipi!

Écouter un film
Possible! Avec quelques interruptions et avec le son ‘pas trop fort’.

Manger au restaurant
Super agréable quand grand-maman garde les enfants!
Sans farce, avec poupon ça va! Avec de jeunes enfants, on oublie les tables d’hôtes 5 services, et votre meilleur ami devient le petit pain au centre de la table!
Gardez espoir : plus ils vieillissent, plus ça devient facile.

Simplement jaser
C’est comme écouter un film. Avec quelques interruptions! Vous allez vous apercevoir que vous deviendrez multi-tâches! Vous serez capable de suivre la conversation, comprendre que votre plus jeune a faim, lui préparer une collation, rhabiller la Barbie de la plus vieille et répondre aux questions de votre interlocuteur en même temps! Si c’est pas un bon exercice cérébral ça!

Faire un appel important
JAMAIS-QUAND-LES-ENFANTS-SONT-DEBOUT! Conseil d’amie!

Image : google.com
Image : google.com

Malgré tout! J’adore mes 2 enfants. Je n’imagine même pas ma vie sans eux et je suis assez folle pour en porter un 3ème! Je ne suis pas sortie du bois, mais la marche pour y arriver est si enrichissante, remplie de beaux moments et d’amour inconditionnel que je ne peux qu’y être heureuse. Personne n’a dit que ce serait facile.

Je vous laisse sur une phrase que mon père se plaisait à nous dire quand j’étais jeune et qu’aujourd’hui je répète, sourire en coin, pour me faire du bien :

Faites-en des enfants, bande d’innocents!

Laisser un commentaire